[+]

TrojanUVSwiftECT

Le TrojanUVSwift™ECT est un réacteur UV à lampes polychromatiques optimisé au point de vue hydraulique destiné à être utilisé pour le traitement des polluants. Il est capable de traiter des débits élevés tout en tenant peu de place.

Le TrojanUVSwift™ECT utilise des commandes sophistiquées pour optimiser le traitement des polluants. La lumière à large spectre émise par le TrojanUVSwift™ECT en fait un système extrêmement bien adapté au traitement de nombreux polluants, notamment certains pesticides et composés sapides et odorants présents dans les eaux superficielles. Son très faible encombrement, sa capacité d’appliquer une grande quantité de lumière UV et de traiter des débits élevés en font un réacteur excellent dans le cas d’un système multi-barrière pour les grandes applications municipales. Dans de telles applications, le TrojanUVSwift™ECT détruit les polluants, tels que les produits pharmaceutiques et les composés sapides et odorants, tout en éliminant les protozoaires résistants au chlore.

Réacteur compact, efficace au point de vue hydraulique
L’espace occupé pour le traitement des goûts et des odeurs est sensiblement moindre que dans le cas des équipements d’ozonation et des cuves de chloration – ce qui réduit considérablement les coûts d’investissement. L’entretien des réacteurs s’effectue par une extrémité, dans des galeries de tuyauterie existantes et contre des parois.
 
Validation complète des performances de désinfection
Les performances de désinfection du TrojanUVSwift™ECT ont été documentées avec précision par une validation rigoureuse selon l’USEPA UV Guidance Manual 2006. Dans le procédé d’oxydation par UV de Trojan, la désinfection est simultanée avec le traitement des contaminants.
 
Système sophistiqué de régulation de la dose de peroxyde d’hydrogène
Un système de régulation sophistiqué en attente de brevet optimise le procédé d’oxydation par UV en régulant la dose de peroxyde d’hydrogène et la puissance des lampes en temps réel. Cela réduit au minimum les coûts d’exploitation, tout en maintenant une distribution d’énergie UV et une dose de peroxyde d’hydrogène optimales.
 
Système idéal pour les contaminants saisonniers dans l’eau potable
Les réacteurs ont deux modes de fonctionnement : désinfection seule ou désinfection + traitement des contaminants. Par conséquent, les réacteurs peuvent assurer la désinfection durant toute l’année et l’élimination simultanée des contaminants saisonniers, tels que les composés sapides et odorants, comme le 2-méthylisoborneol (MIB) et la géosmine.
Caractéristiques du système
Nombre de lampes
  • 8 à 16
Pression maximale du système
  • 10 bar (150 psi)
Système de nettoyage
  • Aucun
  • Système de nettoyage des gaines ActiClean™
Température maximale de l’eau
  • 30°C
Réacteur
Matériau
  • Acier inoxydable 316L
Types de bride
  • 24" (600mm)
  • 30" (800mm)
Certification NSF 60/61
  • Oui
Tableau de commande
Matériaux de construction
  • Acier doux peint (gris)
Indice de protection
  • Type 1
Certifications UL&CE
  • Oui
Interface de réseau Ethernet, suivi de tendance, modem à distance
  • Oui
Alimentation électrique
Tension standard
  • 480V, 3 phases, 3 fils + terre, 60Hz
  • Autres options possibles
  • Traitement des odeurs et goûts saisonniers

    Lorsque les fleurs d’eau disparaissent à la fin de l’été ou au début de l’automne, elles libèrent des substances chimiques, comme la géosmine et le 2-méthylisobornéol (MIB), et l’eau prend une odeur et un goût de terre ou de moisi.

    Suite

  • Oxydation avancée ─ traitement des contaminants

    Les sources d’eau, les nappes phréatiques et les eaux superficielles sont de plus en plus polluées. La pression démographique, le changement climatique et la surconsommation rendent chaque source d’eau importante et les fournisseurs d’eau recherchent de plus en plus des technologies de traitement avancées pour restaurer les sources d’eau contaminées.

    Suite

  • Reconstitution des nappes phréatiques

    Dans de nombreuses zones, le rejet localisé de produits chimiques industriels, de pesticides, d’additifs du pétrole, comme le MTBE, et de composants de carburant, comme le benzène et l’hydrazine, ont dégradé la nappe phréatique. Ces « panaches » de contamination sont courants et, dans de nombreux cas, ont une incidence sur les ressources en eau ou entravent le réaménagement de terres précieuses.

    Suite

Les cookies sont important pour le bon fonctionnement du site web. Afin d ameliorer votre experience, nous utilisons des cookies pour vous rappeler les details de log in, pour collecter des statistiques et optimiser la fonctionalité du site, et ainsi vous donner un contenu adapté à vos interets. Cliquez sur Accepté et continuer à naviguer sur le site Trojan UV. Si vous declinez, un cookie essentiel sera utilisé pour vous rappeler votre préférence de ne pas être suivi. Accepte Decline